Camping sauvage dans l’Aveyron : Où aller ?

Amoureux de la nature, vous avez choisis de passer un moment inoubliable dans le plus beau département de France. Le paysage haut en couleur de l’Aveyron vous à toujours tendu les bras. Et à présent vous êtes prêt à répondre à son excitante invitation. Vous êtes un véritable baroudeur ou simple amoureux du camping. Vous aimez vous lever le petit matin face à un paysage idyllique qui se réveille à peine, bercé par le chant des oiseaux, la douce musique du vent ou celle d’un courant d’eau se jetant amoureusement sur un rocher. Alors vous voudriez faire du camping en Aveyron et voudriez qu’il soit sauvage. Alors lisez cet article nous vous dévoilons où aller et surtout quelques précautions à prendre.

Camping sauvage et législation

Nous commençons cet article par la partie la moins intéressante mais malheureusement la plus importante pour ne pas transformer ses vacances en enfer. Car contrairement à ce que certains pourraient penser la pratique du camping sauvage est bien réglementée en France. De peur de tomber sur le coup d’une vilaine amende qui aura pour don de ruiner vos vacances, je vous conseillerai de bien vous renseigner sur votre destination et la législation (décret n° 2015-1783 du 28 décembre 2015) avant de poser votre tente ou de garer votre caravane. Pour vous faire un résumé rapide (du long, très long décret) vous ne pourriez camper dans certains lieux notamment :

  •     Les bois, forêts et parcs classés
  •     Un site classé ou inscrit dans les zones de protection du patrimoine de la nature et des sites (il y en a un paquet à Aveyron)
  •     À moins de 500 m d’un monument historique classé ou inscrit (terre de patrimoine, il y en a pas mal)
  •     Sur les rivages de la mer
  •     Dans un rayon de 200 m autour d’un point d’eau capté pour la consommation
  •     Autour des zones définies par la municipalité par arrêté pour des raisons de sécurité ou de salubrité

La liste est bien loin d’être exhaustive mais cela vous donne déjà une idée plus ou moins précise des erreurs à ne pas commettre pour ne pas être sous le coup d’une sanction.

Assez parler de sanctions, de loi, d’amende. Nous sommes là avant tout pour parler de plaisir. La loi a peut être limité la pratique du camping sauvage mais soyez rassuré l’Aveyron regorge de lieux idéals pour votre rêve de réveil matinal.

Camping chez l’habitant

C’est une pratique très répandue. Que ce soit à Versols et Lapeyre, à Saint Rome de Tarn, à rivière sur Tarn, Catus ou Salies dans le lot ou bien d’autres encore. Vous trouverez avec plaisir un terrain dégagé ou un jardin privé avec un propriétaire prêt à vous accueillir sur ses terres. Soit à titre gracieux pour la nuit, soit contre quelques euros contre commodités. Vous pourriez alors durant votre périple faire une pause tranquille chez un propriétaire et profitez de la beauté du paysage verdoyant ou Rouge de l’Aveyron (en fonction d’où vous avez choisis de passer votre nuit).  

Cette pratique a pour limite que votre séjour ne peut s’étendre sur la durée (en général 1 ou 2 jours), les camping-cars et caravanes sont moins tolérés et enfin certaines commodités ne sont pas disponibles.

Un emplacement adéquat

Les vacances sont synonymes de bien être et de paix. Pour votre quiétude totale nous vous conseillons de planter votre tente, installez votre camping-car ou caravane dans un camping en Aveyron. Pour le temps que vous le désirerez, louez un emplacement dans un écrin de verdure dans les Gorges du Tarn (par exemple) et profitez des commodités adéquates pour pas cher en plus. Entre autres commodités, blocs sanitaires, lave-linge, barbecues, borne de service pour camping-cars, bornes électriques avec raccordement. Certains campings proposent même des sèche-cheveux. En toute légalité profitez du calme et des joies du camping en pleine nature à savoir votre fameux rêve de réveil matinal.

Prenez du bon temps

Installer votre camping-car ou votre caravane dans un camping en Aveyron idéalement placé pour vous permettre de partir à la découverte des plus beaux villages de France qui y sont. N’oubliez surtout pas d’aller voir le géant d’acier nous voulons nommer le Viaduc de Millau. Allez voir la cave de Roquefort et profitez en pour marquer votre passage en posant des pierres blanches sur le sol rouge du Rougier de Camarès. La vue imprenable du haut des monts et la douceur des eaux des vallées ne doivent avoir aucun secret pour vous. N’hésitez pas à continuer hors des sentiers battus, par des chemins escarpés, allez découper une tranche de fromage de Laguiole à l’aide d’un couteau Laguiole sur les terres Aubrac.     

Top