Quel passeport pour le Japon ?

Vous envisagez de partir au Japon cette année pour la première fois ? Et vous avez besoin de connaître le passeport qu’il faut pour effectuer le voyage ? C’est un sujet qui n’intéresse pas nécessairement la plupart des touristes qui séjournent pendant quelques semaines au plus au Japon. Cependant le passeport revêt quelques spécificités utiles qu’il faut connaître pour voyager voire s’installer sur l’archipel.

Le passeport japonais : un visa pour le Japon presque comme les autres

Plus qu’un visa, tourisme en tant que tel, qui reste un abus de langage, le passeport étranger sert de réceptacle officiel pour la dispense de visa qui est généralement obtenue une fois arrivé sur le territoire japonais. C’est une formalité d’entrée japonaise qu’il faut remplir. Si vous débarquez a l’aéroport, dans la grande majorité des cas, l’immigration appose su votre passeport un tampon, un autocollant qui mentionne un statut de résidence bien spécifique.

Ce tampon voudra dire que vous êtes un visiteur temporaire qui est venu dans le pays pour un court séjour d’une durée maximale. En effet, cette date limite se fixe par des accords entre les différents pays étrangers et le Japon. Par exemple, pour les ressortissants français, les canadiens, les belges ou la plupart des autres états, le délai est de 90 jours. Pour les habitants de la Suisse, cette validité st de 180 jours. De plus, cette durée l’est à partir du jour effectif d’arrivée au japon, donc favorable d’un jour supplémentaire aux voyageurs par rapport a leur date de départ, grâce au décalage horaire.

Comment effectuer une demande de passeport ?

Pour ceux qui ne possède pas encore le passeport, ou s’il a expiré ou s’il est en voie d’expiration ou au-delà de la durée maximale du voyage précisée plus haut, ne tardez donc pas pour aller faire votre demande de passeport. En fonction du pays dans lequel vous provenez, la région et la période, de façon générale, l’attente peut varier entre deux et dix semaines. Par exemple, en France, le passeport a une validité de deux ans et vaut 86 euros en timbres fiscaux. Il est possible, depuis le 2 mars 2015, de commander le timbre fiscal en ligne via un formulaire en ligne. Il vous suffira ensuite de fournir à l’état civil un justificatif de paiement, soit par un code-barres qui est reçu sur Smartphone, soit par un simple code à seize chiffres.

Pour mineurs, le coût du timbre est de 17 euros pour les enfants de 0 à 14 ans, ou de 42 euros pour les adolescents dont l’âge est compris entre 15 et 17 ans. Le passeport n’est alors valide que pendant 5 ans. Sachez que la majorité au Japon étant fixée a 20 ans, la loi locale, concernant l’alcool par exemple, peut vous être appliquée même si vous êtes majeur dans votre pays de provenance. Le passeport biométrique, qui est désormais systématiquement délivré en France, n’est pas obligatoire. Pour l’entrée au Japon, par exemple, dans le cas où votre passeport actuel ne l’est pas. Toutefois, il vous permet de profiter de Parafe aux frontières sans inscription préalable.

Pour voyager au Japon, il suffit juste d’avoir un simple passeport en cours de validité. Cette date de validité doit coïncider au moins avec le dernier jour de votre retour possible. Le statut qui est lié interdit toute sorte d’activité professionnelle salariée, sauf des stages de trois mois qui ne sont pas rémunérés, ou un travail temporaire, indépendant. Dans ces cas le visa le plus simple à obtenir demeure le PVT. En revanche, pour étudier dans une école de langue au japon, cela est tout à fait faisable en tant que visiteur temporaire. C’est pourquoi nombreux de ces instituts offrent des programmes de moins de 90 jours, pour que leurs clients séjournent et étudient seulement avec leur passeport, et s’affranchir ainsi de démarches qui sont souvent très compliquées. En principe, il est envisageable de demander un changement de statut afin d’obtenir un visa de plus longue durée, toujours en tant que visiteur temporaire par le certificate of Eligibility. Il est théoriquement possible que vous doubliez la durée de validité du statut de résidence permise par un passeport étranger au Japon. Il vous suffit de quitter le territoire japonais puis d’y revenir à nouveau.

Top