Visiter la Martinique dans les Caraïbes

La Martinique appelée « Madinina », qui veut dire « l’île aux fleurs », est située dans la mer des Caraïbes au cœur de l’arc des petites Antilles, à 450 km au nord-est des côtes du Venezuela et à 700 km au sud-est de la République Dominicaine. La Martinique est le plus petit des Départements d’Outre-Mer (70 kms de long, 30 kms de large, superficie de 1100 km²). Sa capitale est Fort-de-France.

Cette île qui est connue pour être le capitale mondiale du rhum me manque pas d’attraits elle est d’ailleurs une des destinations exotiques les plus privilégiées pour les touristes venus du monde entier qui recherchent la bonne idée de voyage. C’est un mélange culturel issu d’une rencontre entre le peuple de la métropole française, les peuples d’Afrique qui étaient pour la plupart des anciens esclaves noirs qui ont créé la culture et l’identité créole mais aussi plus tard des indiens, des chinois et des syro-libanais.

La moitié de l’île est couverte par des forêts tropicales et une autre grande partie est occupée par les plantations de bananes, ananas, cannes à sucres et autres fruits exotiques.
Les visiteurs peuvent explorer les pittoresques villages de pêcheurs, les marchés animés des villes, s’imprégner des sons, des odeurs et saveurs qui font que l’île est si mémorable.

Quelles visites faire à la Martinique ?

Bordées par une belle côte de sable, la Martinique offre des vacances exotiques dans un cadre merveilleux avec un nombre infini d’activités culturelles comme la visite du musée de La Pagerie : lieu de naissance de l’impératrice Joséphine, le musée départemental d’archeologie précolombienne et de préhistoire qui restitue l’histoire de la civilisation arawak et son anéantissement par les Indiens caraïbes, le musée régional d’histoire et d’ethnographie, l’habitation Anse Latouche : ancienne sucrerie fondée en 1643, la distillerie Neisson : un des rhum les plus côtés de Martinique, le musée Paul Gauguin : présente des toiles du peintre réalisées pendant son séjour en Martinique ou encore le jardin botanique.

Les activités sportives sont aussi très nombreuses : VTT, jet ski, équitation, plongée sous marine, snorkelling, pêche, ski nautique, voile, kayak, mais aussi des d’excursions pour échapper à la civilisation.

Au sud de l’île on trouve beaucoup de très belles plages coralliennes bordées de cocotiers, c’est aussi le lieux le plus fréquenté par les touristes tandis qu’au nord la vie est plus calme et les plages volcaniques sont de couleur noir. Cette partie vaut aussi vraiment le coup d’être visitée. La Mont Pelée est le seul volcan actif de la Martinique mais sa dernière éruption remonte en 1902. Il représente le point culminant de l’île.

Pour se loger une grande gamme d’hôtels sont disponibles du plus petit au plus grand, à des prix modestes ou très onéreux, dans des palaces luxueux mais aussi des endroits plus conviviaux dans des auberges des gîtes ou dans des campings.

La Martinique, n’est pas seulement une île pour les amoureux de la nature. C’est un voyage historique et authentique ou la culture et son peuple se conjuguent avec le charme de sa beauté naturelle, ce qui en fait un lieu unique à visiter.

L’île profite d’un climat tropical humide. Son climat est tempéré par les alizés avec seulement 5 degrés de différence entre l’été et l’hiver. La saison des pluies s’étale de Juin à Octobre, mais l’île est vulnérable à des cyclones dévastateurs (ouragans) tous les huit ans en moyenne.

L’aéroport international martiniquais Aimé Césaire du nom du poète et écrivain créole décédé en 2008, est accessible par des vols directs depuis Paris, Londres, Miami, Puerto Rico ou Pointe à Pitre en Guadeloupe.

Top